Nederlands | English
À propos du projet
Carte des arbres
Login

Flâner au Parc Josaphat

Un des poumons verts de Bruxelles

  • Conseil de navigation: chaque point à gauche d'un titre correspond à un point sur la carte. Cliquez sur ces points pour vous repérer plus facilement.

Le parc Josaphat: un espace où il fait bon respirer, ralentir, flâner, jouer. Il est très étendu, riche et vivant. Son paysage est varié et vallonné. Nous vous emmenons à sa découverte dans une petite traversée d’arbre en arbre. Cette ballade commence au coeur du parc, au centre de l'esplanade du kiosque à musique.

Plus d'infos sur le parc

Transit >>> Vous pouvez trouver le kiosque en entrant dans le parc par la rue des Azalées. Il est indiqué par des flèches. Suivez-les vers la droite. Sur le chemin, vous passez déjà devant de magnifiques platanes. Au bord de l'eau, vous apercevez aussi un beau saule pleureur: ses branches caressent la surface de l'eau. Le chant des oiseaux noie parfois le trafic de la rue. Passez le chemin qui descend sur votre gauche. Continuez tout droit vers l'esplanade: c'est là que vous attend le premier arbre de cette promenade: un gigantesque platane commun.

Platane à feuille d’érable
Platane à feuille d’érable (Platanus x hispanica)
Parc Josaphat - Schaerbeek

Cet individu est l'un des plus grand de Bruxelles: il domine le paysage de la place. Cet arbre étend majestueusement sa couronne sur une belle prairie (fleurie). Elle fait partie des nombreuses poches de biodiversité du parc. Les jardiniers laissent cet espace un peu plus sauvage pour protéger l'arbre. Pour le voir de plus près consultez sa fiche ci dessus.

Transit >>> Laissez le platane sur votre gauche, et tout de suite après le chemin, un deuxième individu spécial vous attend : le charme commun. D’épaisses branches partent de son tronc court et épais. Elles s'étirent au dessus du sentier et entrent doucement en contact avec le platane.

Charme Commun
Charme Commun (Carpinus betulus)
Parc Josaphat - Schaerbeek

Transit >>> Passez sous le charme. Et prenez le chemin à droite vers un établissement où vous pouvez faire une pause. Puis vous passez à droite d'une sculpture blanche. Suivez le chemin tout droit, et juste à côté d'un bouleau au tronc blanc, il y a un buisson de houx. Ce buisson spécial ressemble à un cocon - malgré les feuilles piquantes. Quand le soleil brille, vous pouvez voir un jeu d'ombre et de lumière sur le sol entre les feuilles de houx séchées.

Un peu plus loin vous arrivez à une fourche où se trouve un bosquet sombre: une petit groupe de 7 ifs, dont les branches principales sont complètement entrelacées. Ces 7 individus forment un véritable réseau. Cette structure est étrange: on dirait un petit temple ...

If commun
If commun (Taxus baccata)
Parc Josaphat - Schaerbeek

Transit >>> Quittez le dôme. Les ifs se trouvent sur une fourche. Prenez le chemin/la branche de gauche (pas celui qui part sur la droite et traverse la pelouse). Un peu plus loin, sur votre droite, un autre if pousse. Il est isolé. Il s’élève plus haut que les ifs que vous venez de quitter. Mais ses branches se courbent aussi vers le sol, comme la longue traine d’une robe. Une fois que vous aurez dépassé ce solitaire, vous verrez un gigantesque marronnier. Une centaine de personnes peuvent se tenir assises sous son feuillage!

Enfin un peu plus loin vous tombez sur un érable. Il se trouve au bout de l’herbe, à la croisée des chemins. Sa couronne s'étend joliment au dessus la pelouse et du chemin. Tel un arbre à palabres, cet individu a été l’un des témoins d’un grand rassemblement de personnes du monde entier qui ont réfléchi ensemble au futur de notre humanité.

Erable sycomore
Erable sycomore (Acer pseudoplatanus)
- - -

Transit >>> Continuez vers l’étang. Laissez-vous guider par le murmure de l'eau de la fontaine que vous entendez au loin. Longez l’étang par la gauche.

Un peu plus loin, se trouve un tulipier au bord de l’eau. Ses branches se courbent comme pour mieux se refléter dans l’eau. Elles s’offrent aussi à vos yeux au bord du chemin. Ne ratez pas le spectacle de leurs feuilles jaune or en automne, de ses fleurs grosses comme des tulipes jaune pâle et orange à la fin du printemps, et de ses fruits étranges en été.

Sur l’autre rive vous apercevrez un joli pigeonnier au milieu d’un petit massif d’arbres. Ca vaut la peine d'aller le découvrir une autre fois.

Tulipier
Tulipier (Liriodendron tulipifera)
- - -

Transit >>> Quelques pas plus loin, un charme commun pousse à une fourche. (Restez sur le chemin de droite). Trois troncs partent de son pied massif. Il dégage une certaine force. Son relief noueux, comme « musclé », attire l’attention. C’est une des caractéristiques qui permet de reconnaître les charmes en toute saison. Les cavités de cet individu-ci semblent abriter de nombreux animaux.

Charme Commun
Charme Commun (Carpinus betulus)
- - -

Transit >>> En face du charme, au bord de l’étang, pousse un cyprès chauve. Du lierre grimpe le long de son tronc et la lumière du soleil joue à travers son feuillage d’aiguilles. A contre-jour, il fait un peu penser à une dentelle à mailles fines.
Il est habillé de vert tendre au printemps et de roux à l’automne. Il se dénude en hiver. Il crée une atmosphère agréable le long du chemin.

Cyprès chauve
Cyprès chauve (Taxodium distichum)
Parc Josaphat - Schaerbeek

Transit >>> Continuez tout droit et passez à côté du terrain de jeux. Laissez le sur votre droite.
Au coin de cette aire de récréation, vous verrez la sculpture d'une mère qui allaite son enfant. Juste après la statue, vous arrivez à un petit pont. Longez l’étang par la gauche. De l'autre côté, sur la rive opposée, vous apercevez un arbre immense. Sa silhouette se détache nettement de l’horizon. Au printemps et en été ses feuilles s’agitent à la moindre brise et miroitent au soleil.

Ce “phare géant”, qui penche au dessus du parc, est un peuplier du Canada. Nous allons contourner l’étang pour aller le voir de plus près. En attendant, vous pouvez l’admirer de loin. (L’étang se trouve toujours sur votre droite).

Vous rencontrez bientôt un paysage de rocailles, très à la mode au siècle dernier. Le chemin se transforme en sentier: des rochers plats vous permettent de traverser l’eau. Là, au bout de l’étang, juste au dessus de vous, accroché en haut de la petite falaise de rocailles, se tient un très grand sapin de Vancouver.

"L'arbre de la rocaille"
Sapin de Vancouver (Abies grandis)
Parc Josaphat - Schaerbeek

Transit >>> Puis poursuivez votre chemin en direction du peuplier du Canada. Continuez à longer l’étang. Approchez vous de ce vétéran.

Vous pouvez découvrir son histoire dans sa fiche ci dessous et voir des détails de son écorce, ses feuilles, les champignons qui l’habitent. Restez sur le chemin car ce viel arbre perd des branches de temps en temps.

Prenez le temps de l’admirer, ressentir la sagesse qu’il dégage. Ce bel individu est en fin de vie: il ne sera peut-être plus là dans quelques années.

"L'Arbre et la gravité"
Peuplier du Canada (Populus x canadensis)
Parc Josaphat - Schaerbeek

Transit >>> Vous venez de passer une belle allée avec plusieurs bancs. Deux rangées d'aulnes bordent le chemin. Un endroit idéal pour vous poser un peu et vous imprégner de l’ambiance du parc et les sensations de votre promenade.

Aulne glutineux
Aulne glutineux (Alnus glutinosa)
- - -

Transit >>> Et puis, préparez vous doucement à retourner en ville. La fin de la promenade se trouve au bout de ce chemin, en haut de l’escalier qui débouche sur l’avenue du Général Eisenhower.

Une dernière curiosité, un séquoia géant, vous attend un peu plus loin, à l’entrée du parc, en face de la maison blanche au n°132 .

Ce géant pousse à la frontière entre la ville et la nature, tel un gardien entre deux mondes. Lequel des deux choisissez vous? A vous de voir si vous passez votre chemin ou si vous retournez explorer le parc.

"Renc-arbre" (2)
Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum)
Parc Josaphat - Schaerbeek

Pour en savoir plus sur le Parc Josaphat: un dossier de la Revue Patrimoines

FIN

dev & design : a.-c.