Adresse :
Bd. de Waterloo, 31 Bruxelles
Coordonnées GPS :
50.8381 , 4.3567
Inventaire scientifique :
642
Partenaire :
Cet arbre a été ajouté à l’atlas de Wood Wide Web par ISELP
Se lover dans le parc Egmont

Carte d'identité

Nom en latin :
Liriodendron tulipifera
Nom en français :
Tulipier
Nom en néerlandais :
Tulpenboom
Nom en anglais :
Yellow-poplar
Famille :
Magnoliaceae
Hauteur :
-
Hauteur visée :
Cette espèce peut atteindre 60 m en Amérique, 40m en Belgique
Diamètre de la couronne :
-
Circonférence du tronc :
-
Circonférence espérée :
/
Longévité espérée :
Peut vivre jusque 400 à 500 ans
Origine / Indigène :
Amérique du Nord, Est des USA
Sol préféré :
Frais et humides
Climat préféré :
Tempéré frais (été chaud)
Collection de l'Etat fédéral belge en prêt permanent au Jardin botanique de Meise. < https://www.plantentuinmeise.be/fr/home/ > Michaux, Histoire des arbres forestiers de l'Amérique septentrionale, vol. 3, 1813

Traits et caractères de l'individu

Ce genre d’individu était très à la mode dans les parcs au 18ème. Il était si recherché que ses graines ont fait l’objet d’un trafic. Car tout capte l’attention chez le tulipier : son écorce grise en petites plaquettes, ses branches brun-rouge, son feuillage jaune à l’automne, ses feuilles à la forme unique/étrange et surtout ses grandes fleurs jaunes en forme de tulipe. Il fait maintenant partie d’une certaine histoire des jardins.

ACTIVITES

L’ISELP choisit de parrainer le tulipier de Virginie du Parc d’Egmont dans le cadre de son exposition A FOREST. Cet arbre s’élevant dans l’espace urbain souligne et enrichit l’enchevêtrement de réseaux humains et végétaux esquissé dans les salles et poursuivi dans la ville. Monument vivant, il crée un carrefour de rassemblement au sein d’un lieu de passage, d’un parc qui fait office de jonction entre le bas et le haut de la ville. Il retarde le passant qui y percevra peut-être bien plus qu’un arbre : un ralentissement dans son quotidien ou une métaphore inspirant la force et la stabilité dans un monde en plein bouleversement écologique.

Pour l’ISELP, ce tulipier représente dorénavant la trace d’un croisement entre les arts visuels et une conscience aigüe du monde végétal. Amorce d’un processus, les artistes prenant part à l’exposition A Forest y joindront d’autres spécimens au fil des trois prochains mois.

Cet arbre deviendra forêt. À suivre!

(du 21 septembre au 15 décembre 2018)

Série Photo: © Priscille Cazin - Zerolutions / 32shoot asbl
Série Photo: © Priscille Cazin - Zerolutions / 32shoot asbl
Série Photo: © Priscille Cazin - Zerolutions / 32shoot asbl