Adresse :
Avenue Louise 520, esplanade du Terminus Legrand Bruxelles et Ixelles
Coordonnées GPS :
50.8159 , 4.3723
Partenaire :
Cet arbre a été ajouté à l’atlas de Wood Wide Web par Sustainable Art

Carte d'identité

Nom en latin :
Aesculus hippocastanum
Nom en français :
Marronnier commun
Nom en néerlandais :
Witte paardenkastanje
Nom en anglais :
Common horse chestnut
Famille :
Aesculus
Hauteur :
-
Hauteur visée :
Cette espèce peut atteindre 30-35 m
Diamètre de la couronne :
-
Circonférence du tronc :
-
Circonférence espérée :
700 cm
Longévité espérée :
Peut vivre jusque 300 ans
Origine / Indigène :
Originaire des Balkans et de l’Asie mineure, il s’est étendu dans toute l’Europe vers le milieu du 16 ème siècle
Sol préféré :
Aime tous les sols, si possible pas trop secs
Climat préféré :
Tempéré frais, et méditerranéens
Collection de l'Etat fédéral belge en prêt permanent au Jardin botanique de Meise : Hempel, Die Bäume und Sträucher dese Waldes, pl. 47, 1889

Traits et caractères de l'individu

Ce marronnier, et 12 autres individus de l'alignement auquel il appartient, a été remarqué par Sustainable art. Cette association met les arbres au cœur de sa vie et de son travail. Elle utilise l’art urbain comme vecteur de communication fort et interactif pour susciter la curiosité du public pour les arbres : l’éveiller, l’inviter à faire un pas à la rencontre du monde intime des arbres. Sa mission est de renforcer l’interconnexion entre les humains et les arbres afin de prendre soin de ces géants verts, de ceux qui s’en occupent. Et puis de replanter.

Activités Arborées

« Ecoutons les arbres, ils ont tellement à nous dire ! »

Performance d’art urbain et interconnexion avec les arbres : étonner, émerveiller, faire rêver, se reconnecter avec nos arbres magnifiques.
Ces êtres si vivants, si efficaces, essentiels, fragiles … dont nous avons tant besoin.

Date : du 21 au 28 octobre 2018, de 8h à 18h.
Lieu : Bruxelles, Avenue Louise entre les n° pairs et impairs (500 et 493), Esplanade du Terminus Legrand (Tram 93 et arrêt Tram 8)
Programme

C'est l'histoire de ...

Dans cette performance, les arbres sont les protagonistes. A leurs pieds, tous les intervenant.es sont juste des humains.

Pendant une semaine, une artiste tente d’habiller en blanc 12 marronniers du magnifique alignement de l’Esplanade Louise, tandis qu’une vulgarisatrice scientifique, raconte des histoires sur le monde secret des arbres et vous plonge dans leur univers sonore. Un univers composé notamment de sons rassemblés et confiés par David G. Haskell, auteur de « Ecoute l’arbre et la feuille », et de « Un an dans la vie d’une forêt », écrivain et biologiste professeur à l’université du Sud (Tennessee), finaliste du prix Pulitzer.

L’artiste et la vulgarisatrice seront entourées/encouragées par quelques bénévoles et personnalités du monde artistique ou scientifique, des amoureux des arbres ou des acteurs de la forêt urbaine, qui se poseront un moment au pied des marronniers. Ils passeront à l’improviste, incognito, pour converser avec les passants, le public, des écoles.

Quelques rendez-vous, doux pour les oreilles et pour les yeux, sont prévus tout au long de la semaine. Le programme évoluera au gré du soutien, des envies de ceux et celles qui se joignent à l’initiative pour partager leur perception sensible et/ ou leurs connaissances des arbres.

Cette intervention dans la rue, discrète, lente, douce, éphémère, est un petit geste qui tente d’accrocher le regard, d'amorcer un dialogue. Le début d’une histoire, sans papier, qui se transmet de bouche à oreille : elle invite le public à la rencontre des arbres avec tous leurs sens, à en prendre soin, et à planter. Une virgule qui change la donne ?

Le lieu n’est pas choisi par hasard. De nombreux passants traversent l’esplanade du bout de l'avenue Louise, située au terminus Legrand (fin de ligne tram 93, et arrêt tram 8). Sur leur chemin, ils sont invités à entrevoir les arbres, peut-être les observer de manière inattendue et ludique. Il s’agit de (re)découvrir leurs bienfaits et de faire brièvement connaissance avec leur monde intime.

Et puis, de nombreuses entreprises sont enracinées dans le quartier. Cette action poétique, idéaliste (?) vise à rassembler des fonds au service des arbres. Rêves (objectifs) pour 2020 : replanter des micro-forêts urbaines avec les enfants dans leurs établissements scolaires et avec les entreprises.

Petits et grands, en solo, entre collègues, familles ou amis, écoles, artistes, scientifiques, guides, journalistes, etc.sont attendus au pieds des marronniers.

Plus d'infos

Photos: Priscille Cazin - Zerolutions/32shoot asbl
© PC-Z
© PC-Z
© PC-Z
© PC-Z
Image: (c) Sophie Stinglhamber, Sustainable art