Adresse :
Place des Martyrs Bruxelles
Partenaire :
Cet arbre a été ajouté à l’atlas de Wood Wide Web par Maison CFC

Carte d'identité

Nom en latin :
Fagus sylvatica
Nom en français :
Hêtre commun
Nom en néerlandais :
Beuk
Nom en anglais :
European beech
Famille :
Fagaceae
Hauteur visée :
Cette espèce peut atteindre 35 m
Circonférence espérée :
800 cm
Longévité espérée :
Peut vivre jusque 350 ans
Origine / Indigène :
Europe
Sol préféré :
Tous les sols, peu exigeant
Climat préféré :
Tempéré frais, ambiances humides craint la sécheresse

Traits et caractères de l'arbre remarqué

Ce petit bois de 14 hêtres a été remarqué par la Maison CFC. Ils forment un ensemble :

" Placés de chaque côté du monument aux Martyrs de 1830, deux groupes de 14 hêtres taillés en cube. Face à la librairie et aux bureaux de la Maison CFC, sous les pavés, se trouve la fosse commune où sont enterrés les 467 héros et martyrs des combats des « Journées de septembre 1830 », durant lesquelles s’est jouée l’Indépendance de la Belgique. C’est dans cet humus « historique » que s’enracinent 14 des 28 hêtres de la place.

La taille en forme de cube, ou de boîte, de ces petits arbres qui dispensent une ombre parcimonieuse, donne à songer, par association, au nichoir, installé dans l’arbre, une boîte dans la boîte, un logis miniature… mais aussi, telle une poupée gigogne, au livre posé sur les tables de la Maison CFC, une Maison d’édition et une Librairie.

Le livre, un objet, un lieu en soi. Un lieu pour se retirer, pour rêver, pour lire, mais aussi pour réfléchir, traverser le temps, regarder et penser, à la manière du Baron perché , ce célèbre personnage de l’écrivain italien Italo Calvino qui décide, à douze ans, de grimper au chêne du jardin familial pour ne plus en descendre et qui, loin de vivre en ermite, saute de branche en branche et s’élance à la découverte du monde : « tout se passait comme si, plus il était décidé à rester caché dans ses branches, plus il se sentait le besoin de créer de nouveaux rapports avec le genre humain . "

ACTIVITES

« Il y a le jardinier qui, sur les pavés de la Grand-Place de Bruxelles, installe chaque jour de l’été, comme par miracle, un jardin sauvage, foisonnant. À une femme qui lui demande s’il vend des fleurs coupées, il répond : Je ne vends que du vivant. Agenouillée à ses pieds, au milieu des sauges vivaces, je dis à mon tour : Moi aussi, je ne vends que du vivant. »

Muriel Claude, à la proue, CFC-Éditions, 2014.

C'est l'histoire, vraie, d'un jardinier et d'une librairie dont les chemins se croisent sur la Grand-Place dans les années 90. De cette rencontre est née un livre. .

« Le Jardinier de la Grand-Place » de Jean-Louis Van Malder, publié par la Maison CFC, sortira de presse le 20 mars 2019.

Cette sortie sera fêtée les 20, 21, 22 et 23 mars sur la Grand-Place, dans l’échoppe du jardinier, exceptionnellement de retour sur les pavés, pour un nouveau printemps.

Une conversation entre le jardinier et la librairie aura lieu en public, le mercredi 27 mars, à 18h30 à la Bibliothèque des Riches-Claires.