Adresse :
Jardin Botanique Saint-Josse-Ten-Noode
Coordonnées GPS :
50.8550 , 4.3620
Inventaire scientifique :
Partenaire :
Cet arbre a été ajouté à l’atlas de Wood Wide Web par L'arbre dendron"
Promenade botanique

Carte d'identité

Nom en latin :
Juglans nigra
Nom en français :
Noyer noir
Nom en néerlandais :
Zwarte walnoot
Nom en anglais :
Black walnut
Famille :
Juglandaceae
Hauteur :
29 m
Hauteur visée :
Cette espèce peut atteindre 50 m
Diamètre de la couronne :
16 m
Circonférence du tronc :
269 cm
Circonférence espérée :
600 cm
Longévité espérée :
Peut vivre jusque 300 ans
Origine / Indigène :
Centre et Est de l’Amérique du Nord, introduit en France en 1629
Sol préféré :
Aime les sols riches, calcaires, bien drainés
Climat préféré :
Tempéré, continental

Utilité et services de l'arbre

Embellit le paysage :
+ fondu dans le massif
Enrichit la biodiversité :
++ espèce relativement rare
Fournit de l'oxygène :
++ surface du feuillage important
Purifie l'air :
+++ effet du massif à proximité des embouteillages de la petite ceinture
Filtre l'eau :
- espèce qui ne pompe pas beaucoup d’eau
Évite les inondations :
- peu de risques
Stocke le carbone :
++ grande biomasse mais bois peu durable
Adoucit le climat :
+ effet d’ensemble
Limite l'érosion du sol :
ø
Fait du bien, guérit :
+ bois en ébénisterie

Traits et caractères de l'individu

Sa cime est l’une des plus hautes du Jardin Botanique. Elle domine la canopée du parc et se détache nettement du décor urbain formé par les façades des grands immeubles. Et pour cause, ce noyer noir appartient à une espèce au tronc généralement droit et élancé. Sa croissance est plus rapide que celle de notre noyer commun. Au sol, c’est son écorce sombre et ses fruits particuliers qui signalent sa présence au visiteur. Là où il se trouve, dans la partie basse et boisée du parc, il a toutes les chances d’atteindre un jour 40 mètres de haut. Et il a sans doute encore un bon siècle de vie devant lui. Le bois de cet arbre originaire de l'Est de l'Amérique du Nord, est de très bonne qualité. Contrairement à ses congénères américains, son bois dur ne risque pas d’être transformé en meubles ou en crosse de fusils.

Un dendrolgue passionné, qui connaît bien le parc raconte: “ En 2011, le plus gros de Belgique se trouvait à Hex, dans la province du Limbourg. (circonférence 577cm). Sa croissance est plus rapide que celle de notre noyer commun. Le bois de cet arbre, qui provient de l'est de l'Amérique du Nord, est de très bonne qualité. Il est utilisé dans la fabrication de meubles, boiseries, crosses de fusil aussi... Il aurait été introduit en Europe vers la fin du 17e siècle. »

Jumelage: En 2011, le plus gros noyer noir de Belgique se trouvait à Hex, dans la province du Limbourg. (circonférence 577cm).

Photos: Priscille Cazin (Zerolutions/32shoot asbl)