Adresse :
Parc de la Woluwe Woluwé-Saint-Lambert
Coordonnées GPS :
50.8263 , 4.4272
Partenaire :
Cet arbre a été ajouté à l’atlas de Wood Wide Web par Collectif Culture Essonne (FR) - Biennale Science de l'Art

Carte d'identité

Nom en latin :
Betula pendula
Nom en français :
Bouleau verruqueux
Nom en néerlandais :
Ruwe berk
Nom en anglais :
Common silver birch
Famille :
Betulaceae
Hauteur :
-
Hauteur visée :
Cette espèce peut atteindre 15 à 30 m
Diamètre de la couronne :
-
Circonférence du tronc :
-
Circonférence espérée :
300 cm
Longévité espérée :
Peut vivre jusque 100 à 200 ans
Origine / Indigène :
Europe, Asie mineure.
Sol préféré :
Tous les sols, aéré, pas tassés
Climat préféré :
Tempéré, supporte bien (apprécie) les grands froids
Botanique illustrée © Wikimedia Commons

Traits et caractères de l'individu

Ce bouleau verruqueux du Parc de Woluwe est relié à un arbre français de la même espèce. Cet individu a été remarqué par le Collectif français pour la Culture en Essonne, ou CC91, dans le cadre de sa biennale " La Science de l'Art" consacrée cette année à la thématique du wood wide web.

JUMELAGE

Cet individu a été jumelé à un bouleau de la ville de Plessis-Paté (cf photos ci dessous). Voici comment Science de l'Art présente cet individu :

"Dans un jeu entre les feuilles principales et les feuilles secondaires, le mouvement serait à la base un système d’optimisation à l’exposition au soleil, mais les chercheurs ne connaissent pas totalement l’intérêt de ces mouvements de ‘danse’. Attention tout de même à ne pas user de la plante, car pour parler d’intelligence du végétal, la plante pourrait suspendre ses mouvements à mesure que les mêmes sons se répètent. Car quel intérêt pour la plante de bouger, si elle n’y gagne/perd rien ? Face à ce bouleau, parrainé sur Wood Wide Web, nous sommes émerveillés devant un tel spectacle, car peu souvent les plantes montrent des réponses si rapides à notre présence, et nous sommes d’avantage bouche béante quand l’origine de ce mécanisme nous est inconnue."

Cet arbre fait partie d'une constellation d'arbres qui a été créée en Essonne dans le cadre du Festival "La science de l'Art" 2019. Elle a été établie par le paysagiste Xavier Cournet, étudiant à l'École de la Nature et du Paysage de Blois, sur la base d’éléments géographiques, botaniques et historiques. Puis elle a été affinée par rapport aux choix spécifiques de chaque lieu-partenaire de la biennale. Ensuite, chacun des artistes de la biennale a été amené à mettre en lien son projet avec un arbre de la constellation, mais aussi un arbre sur l'atlas de Wood Wide Web. La construction de ce mini réseau arboré, relie le département de l'Essone et la Région de Bruxelles Capitale.

ACTIVITES ARBOREES

Le Festival "La Science de l'Art" se tiendra du 15 octobre au 15 décembre 2019 en Essonne et à Paris. http://sciencedelart.fr/

*Desmodium gyrans et spectacle artistique

Dans le cadre de la biennale Science de l’Art, l’artiste Lise Le Joliff propose un spectacle en duo tout particulier, car mettant sur scène des parterres de plantes et un pianiste. Beaucoup ont entendu parler des feuilles du Mimosa Sensitive se fermant après un touché, mais peu ont entendu l’histoire du Desmodium gyrans, ayant des propriétés de réaction au son. En anglais, elle est appelée ‘Telegraph plant’ ou ‘Dancing Plant’ car elle fait partie des rares plantes ayant un mouvement de ces feuilles rapide, c’est-à-dire à vue d’œil. L’artiste propose donc un spectacle mais pouvant être interprété également comme une performance. Car le duo plante/piano sera en écoute réciproque, dans un jeu de question-réponse.

Coordonnées gps de l'arbre : 48.613336, 2.324618

Photo: Xavier Cournet pour Science de l'Art
Photo: Xavier Cournet pour Science de l'Art
Jumelage: Plessys-Pâté, France (gps: 48.613336, 2.324618 ). Photo: Xavier Cournet pour Science de l'Art
Jumelage: Plessys-Pâté, France (gps: 48.613336, 2.324618 ). Photo: Xavier Cournet pour Science de l'Art
Jumelage: Plessys-Pâté, France (gps: 48.613336, 2.324618 ). Photo: Xavier Cournet pour Science de l'Art