Adresse :
Plaine de jeux de la Petite Suisse Ixelles
Coordonnées GPS :
50.8170 , 4.3846
Inventaire scientifique :
Partenaire :
Cet arbre a été ajouté à l’atlas de Wood Wide Web par Collectif Culture Essonne (FR) - Biennale Science de l'Art

Carte d'identité

Nom en latin :
Acer negundo
Nom en français :
Erable negundo
Nom en néerlandais :
Californische esdoorn
Nom en anglais :
Ash leafed mapple
Famille :
Acer
Hauteur :
15 m
Hauteur visée :
Cette espèce peut atteindre 15-20 m
Diamètre de la couronne :
14 m
Circonférence du tronc :
239 cm
Circonférence espérée :
500 cm
Longévité espérée :
125 ans
Origine / Indigène :
Amérique du Nord (USA, Centre et Est)
Sol préféré :
Tous
Climat préféré :
Tempéré frais

Traits et caractères de l'individu

Cet érable à feuille de frênes; arbre remarquable, est l'un des plus beaux exemplaires de son espèce en Région de Bruxelles Capitale. Il a été remarqué par le Collectif français pour la Culture en Essonne, ou CC91, dans le cadre de sa biennale " La Science de l'Art" consacrée cette année à la thématique du wood wide web.

JUMELAGE

Cet individu a été jumelé à un acer negundo français (cf photos ci dessous). Voici comme Science le l'Art raconte son histoire:

"26 décembre 1999, les vents allant jusqu’à 250 km/h ont eu raison d’une grande partie des arbres de France. Au silo, à Méréville, le lieu en garde une trace toute particulière. Anciennement les abords du Bièvre alimentant le moulin étaient plantés en alignement. Sur les cartes postales du début du siècle figurent de jeunes platanes ou peupliers. Plus tard, une partie a été remplacée, car sur la partie la plus proche du moulin ne reste que l’Erable Negundo. La cessation d’activité du moulin et les changements successifs ont conduit, peut-être, à planter une espèce importée pour ces qualités ornementales, ou peut-être, est-elle arrivée ici grâce à l’inadvertance d’un oiseau. Ceci dit, sa présence aujourd’hui représente l’évènement tout particulier de 1999, car comme nombres d’autres arbres, l’Erable Negundo a subi les caprices de la tempête. Lors de la nuit, la charpente supérieure s’est arrachée du tronc, tombant dans le canal. La mauvaise saison passée, de l’arbre ne restait que le tronc et une branche latérale, mais la décision a été de le laisser tel quel. Et contre toutes attentes, l’individu a survécu. D’autant plus qu’il ne s’agit pas d’une reprise après cicatrisation des parties endommagées, mais d’un système beaucoup plus complexe.

###Régénérescence de l’individu Les deux habitants et gérants du lieu ont observé une lente évolution, partant d’une excroissance descendant lentement du tronc au sol, puis se reformant en un nouvel arbre, s’appuyant sur l’ancien tronc et comprenant les branches restantes. Il s’agit donc là d’un système de repousse visant à abandonner l’ancien tronc trop abimé, pour en former un nouveau se servant du système racinaire puissant déjà en place et du tronc mort comme porteur.

On peut parler de la mort puis de la reprise, mais il s’agit en vérité d’une régénérescence d’un seul et même individu. On ne peut que présupposer le véritable mécanisme en place, tant il peut être du marcottage (système racinaire se prolongeant et faisant émerger un clone), de la reprise sur pied... Mais ce que cela nous renseigne réellement, c’est l’idée qu’un seul et même individu a pu abandonner sa forme hors-sol initiale déchirée, pour repousser dans une forme de tronc en meilleur santé, tout en s’aidant de tronc en bois mort et le système racinaire toujours efficace.

###L’histoire du Silo Après avoir brulé en 1988, le moulin de Boigny fut l’objet d’une attention de la part de l’association Farine de Froments. Elle a été montée autour d’un projet culturel dont le point de départ fut : Quoi faire de cette ruine ? C’est donc à travers la dynamique de revitalisation culturelle d’un territoire que 2 axes se sont imposés : D’abord, la transformation du lieu pour la réception d’artistes en tant que résidence artistique, puis, pour la réception de public lors d’évènements. D’un côté, le moulin accueillant entre 20 et 25 compagnies par an, d’un autre, le silo accueillant des activités socio-culturelles. L’histoire du Silo accueille donc à elle-même un palimpseste d’histoires, car entre la réhabilitation du moulin et la reprise de l’arbre il y a une histoire croisée qui fait sens.

Cet arbre fait partie d'une constellation d'arbres qui a été créée en Essonne dans le cadre du Festival "La science de l'Art" 2019. Elle a été établie par le paysagiste Xavier Cournet, étudiant à l'École de la Nature et du Paysage de Blois, sur la base d’éléments géographiques, botaniques et historiques. Puis elle a été affinée par rapport aux choix spécifiques de chaque lieu-partenaire de la biennale. Ensuite, chacun des artistes de la biennale a été amené à mettre en lien son projet avec un arbre de la constellation, mais aussi un arbre sur l'atlas de Wood Wide Web. La construction de ce mini réseau arboré, relie le département de l'Essone et la Région de Bruxelles.

ACTIVITES ARBOREES

Le Festival "La Science de l'Art" se tiendra du 15 octobre au 15 décembre 2019 en Essonne et à Paris. http://sciencedelart.fr/

Projet artistique est lié à cet arbre et au Silo

" 3 mots : Plantes, éthique, intelligence artificielle ; faisant parti du titre u projet artistique de Suzanne Husky « Quelles plantes choisir pour enseigner l’éthique à l’intelligence artificielle » ont suffi pour prendre au dépourvu Patrice Bari président de l’association Farine de Froment et piquer sa curiosité. Curieusement, on comprend d’avantage son interrogation lorsque l’on se rend sur place. Le cadre végétal est un nid à histoire, légendes, interrogations… et il suffit de se pencher sur l’Erable Negundo pour découvrir une histoire pleine de questions. Car à travers la question de régénération de cet individu, nous pouvons nous questionner sur notre condition humaine. Nous pouvons nous imaginer libre par notre capacité de bouger, courir, danser, mais face à de tels mécanismes du végétal, nous réalisons à quel point notre corps est une enveloppe fragile et peu résiliente. Le projet de Suzanne Husky sera de toute évidence un apport pour tous ceux qui se questionnent sur la condition humaine, sur ce que l’intelligence artificielle est amenée à transformer chez nous et ce que peut nous apprendre les plantes dans cette perspective."

Pour voir cet arbre et le projet artistique: http://lesilo.com/

Adresse : 1 Rue du Pont de Boigny, 91660 Méréville

Coordonnées de l'arbre : 48.336057, 2.103698

Jumelage: Méréville, France (gps: 48.336057, 2.103698). Photo: Xavier Cournet pour Science de l'Art
idem
idem
idem